Accueil- Histoire1

Aujourd'hui

Les derniers Statuts régissant l'académie qui dataient de 1874 viennent d'être refondus et approuvés en 1999 :

Il y a 45 académiciens titulaires et un nombre non limité d'associés et de correspondants; des femmes ont été admises dès la première moitié du XIXe siècle.

La guerre 1939-1945 n'a pas interrompu, sauf pendant la bataille de Caen, les réunions académiques qui se sont poursuivies au domicile de plusieurs académiciens; on déplore la perte, sans doute inévitable de quelques précieuses archives, mais la vitalité de l'académie s'est manifestée dès le retour à des conditions normales d'activité et chacun s'efforce par ses travaux comme par sa participation de se montrer digne des "Grands académiciens".

Ruines de Caen aprés la Libération
Ruines de Caen après la Guerre

Principales dates de l'histoire de l'académie de Caen.
Reconnue d'utilité publique par décret impérial du 10 Août 1853.
1652 Des réunions littéraires constituant le noyau de la future Académie ,se tiennent autour de Moisant de Brieux à l'hôtel du Grand Cheval, place St Pierre, à Caen. Ces réunions durent jusque vers 1701, sous la direction de Regnault de Segrais.
1662 Premières réunions de l'Académie de Physique de Caen autour d'André Graindorge et Daniel Huet.
1667 Des Statuts sont accordés à l'Académie de Physique, qui se dispersent pourtant en 1676.
1705 Lettres Patentes de Louis XIV établissant officiellement l'Académie Royale des Belles Lettres de Caen, qui retombe en sommeil vers 1714.
1731 Monseigneur de Luynes devient Protecteur de l'Académie.
1753 L'Académie reprend ses séances à l'Hôtel du Grand Cheval, sous la direction de l'Intendant Fontette.
1754 Publication du Tome 1er des Mémoires de l'Académie.
1793 La Convention supprime les Académies.
1800 Le Préfet DUGUA ressuscite l'Académie sous le nom de "Lycée".
1802 L'Académie prend son titre définitif d'Académie des Sciences Arts et Belles-Lettres de Caen. Elle n'a pas interrompu son activité depuis lors.
1811 Reprise de la communication des Mémoires.
1853
L'Académie est reconnue d'utilité publique par le Décret Impérial du 10 Août.
1874 L'Académie se donne ses Statuts actuels.
1955 L'Académie tient une séance publique solennelle à l'occasion du 4ème Centenaire de MALHERBE.
1970 L'Académie fixe de nouveau son siège à l'Hôtel d'Escoville acquis par son fondateur MOISANT de BRIEUX.